L’Observatoire Agricole de la Biodiversité est avant tout un réseau de personnes : les agriculteurs et les animateurs ! De nombreux partenaires sont impliqués autant au niveau national qu’au niveau local.

Une organisation simple et efficace

Le réseau de l’OAB s’articule autour des animateurs nationaux (MNHN, APCA). Ce sont eux qui forment les animateurs locaux. Les animateurs locaux peuvent ensuite mobiliser et former eux-mêmes les agriculteurs intéressés de leurs réseaux. Ces réseaux sont souvent à l’échelle d’un territoire (département, région…) mais peuvent être également thématiques (vergers, agriculture biologique, viticulture…). L’animation d’un réseau « local » est ouvert à toute personne motivée et étant en contact avec un panel d’agriculteurs. Les réseaux locaux sont portés par des structures diverses (chambre d’agricultures, associations, instituts techniques…). Ils sont libres de choisir la forme de leur participation. Les agriculteurs le désirant peuvent bien sur participer sans s’affilier à un réseau.

Contactez-nous pour en savoir plus: contact@observatoire-agricole-biodiversite.fr

Les agriculteurs le désirant peuvent participer sans s’affilier à un réseau.

schema organisation réseaux

Une implication des acteurs portée par des contextes diversifiés

L’OAB vient souvent compléter ou renforcer une préoccupation déjà existante. Il permet, entre autres, d'apporter une approche supplémentaire sur la biodiversité à un projet ou de fournir des protocoles standardisés pour suivre des démarches de changement. L’implication des participants à l’observatoire peut donc émaner d’un projet porté au niveau national ou au niveau local, pour la plupart. Généralement, les agriculteurs participent à l’observatoire au sein de ces groupes animés par un conseiller. Trouvez votre correspondant :

Rechercher un réseau

Recherche par périmètre d’intervention

OAB66

Pyrénées Orientales (66)

Accroche : Le réseau d'agriculteurs observateurs de la biodiversité des parcelles agricoles dans les PO.

Icon structure Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales

MNHN

National

Icon structure MNHN

Maison de la Terre

Bretagne Côtes d'Armor (22)

A l’heure du changement climatique, le stockage du carbone a un rôle essentiel à jouer pour limiter son réchauffement climatique et ses conséquences. Le stockage de carbone dans le sol sous forme d’humus a le double intérêt de limiter le réchauffement en utilisant la terre comme puit de carbone et de limiter les conséquences du réchauffement (érosion des sols, inondations, pollution de l’eau par les fertilisants, baisse de la productivité des sols).

Correspondant(e) : GUILLAUME LE PROVOST

Icon structure Maison de la Terre

Réso Biodiv

Bourgogne Franche Comté Jura (39)

Réso Biodiv est un réseau de propriétés, privées ou publiques, pour lesquelles les propriétaires et exploitants souhaitent s'investir, chez eux, pour la biodiversité.

Correspondant(e) : Gautier LAURENT

Icon structure Fédération départementale des chasseurs du Jura

FNE_Belledonne

Auvergne Rhône Alpes Isère (38)

Correspondant(e) : Julie LEPRINCE

Icon structure France Nature Environnement Isère

OAB CA 26

Drôme (26)

Correspondant(e) : Aline BUFFAT

Icon structure Chambre d'Agriculture de la Drôme

OAB CA 07

Auvergne Rhône Alpes Ardèche (07)

Les objectifs du réseau "OAB CA 07" sont de mettre en relation les agriculteurs ardéchois au sein de l'OAB, favoriser les observations dans les exploitations locales et développer les bonnes pratiques et les aménagements agricoles propices à la biodiversité en Ardèche.

Correspondant(e) : Nicolas BEILLON

Icon structure Chambre d'Agriculture de l'Ardèche

Biodiversité AFC

Nouvelle Aquitaine Charente (16) Charente maritime (17)

Icon structure Remy Martin

Chambre agriculture Gard

Gard (30)

Correspondant(e) : Justine CORROT

Icon structure Chambre d'agriculture du Gard